Pas de répit pour les Josettes !

Le nouveau collectif a du mal à suivre toutes les demandes des jeunes. En cause : les mesures de confinement, et l’augmentation de la précarité chez les étudiants.