Sports

GBDH : Dominer n’est pas gagner

Faustine Himmelberger et Keziah Cretin
Le 27 novembre 2021 à 17h58, mis à jour le 27 novembre 2021 à 18h16

Les hommes de Benoît GUILLAUME recevaient hier soir Pontault-Combault, pour le compte de la 11e journée de ProLigue. Retour sur ce match vibrant !

La longueur d’avance bisontine

L’effectif était modifié suite à la blessure de Thibaud ARTEAGA et à l’arrivée (ou plutôt le retour) d’Abdoulah MANE, qui avait joué à Besançon entre 2018 et 2020 (un total de 117 buts en 19 matchs avec Besançon). Les hommes de Benoit GUILLAUME avaient à cœur de gagner devant leur public, très présent hier soir au Palais des Sports. C’est Adrien CLAIRE qui a endossé le rôle de capitaine de l’équipe.

Le temps défile et les buts s’enchainent des deux côtés. À la toute fin de la première période, le demi-centre Adrien CLAIRE traverse le parquet et inscrit en contre attaque le 15ᵉ but bisontin, ce qui permet au GBDH de maintenir une longueur d’avance avec 5 buts d’écart face à Pontault-Combault. Les deux équipes rentrent aux vestiaires, où les espoirs de remporter la victoire sont dans les têtes de chacun, même s’il reste encore 30 minutes à jouer.

Une seconde période palpitante

Les bisontins menant toujours au score, le public n’attendait que cela : le but d’Abdoulah MANE, (qui avait inscrit 4 buts lors du derby à Dijon la semaine dernière pour son premier match bisontin de la saison) et c’est chose faite ! L’arrière-gauche, de retour hier soir au Palais Ghani Yalouz, a inscrit son 5ᵉ but de la saison à la 35ᵉ minute (18-13) et son premier à domicile. Mais la joie fut de courte durée et le visiteur Alex Moran ne voulait pas repartir de Besançon avec une défaite sur les épaules : à la 43e, c’est lui qui inscrit le 20e but pontellois-combalusien, et qui revient une minute plus tard égaliser au score : 21 partout à la 44e.

L’avance qu’avait alors Besançon jusqu’ici était perdue, tout était à refaire. Il aura fallu attendre la 50e minute de jeu pour que l’équipe de région parisienne prenne l’avantage pour la première fois de la rencontre, sur un but de l’ailier droit Alex Moran, encore lui. C’est sur une perte de balle de Walid BADI que Brice AILLAUD a pu inscrire son 3e but de la soirée. Plus les minutes avancent et plus l’espoir de remporter le match grandit à nouveau, d’autant plus qu’Adrien CLAIRE inscrit sur pénalty son 9e but de la rencontre à la 58e (28-27), et qu’Alex VALLET creuse l’écart dans la foulée avec un but en cage vide (29-27). À 50 secondes de la fin du match, les 1 700 spectateurs exultent. Mais en un peu plus de 20 secondes, les visiteurs, emmenés par l’impressionnant pivot Ognjen DJERIC (2 m pour 113 kilos) et le capitaine Jean-Pierre DUPOUX réduisent l’écart et permettent le match nul entre les deux équipes (29-29).

Un match nul au goût amer

Malgré la domination pendant 50 minutes de jeu, les bisontins empochent tout de même un point au classement général. Les yeux sont désormais rivés sur le match à Sarrebourg (12e) qui attend le GBDH samedi prochain (11e).



Faustine Himmelberger et Keziah Cretin