Le mensuel pop-corn
Vous ne savez pas quoi aller voir au cinéma ou à la télé chez vous ? Une fois par mois, retrouvez les films et séries à voir absolument !

Le mensuel pop-corn – mars 2022

Benjamin Laurencot
Le 2 mars 2022 à 12h14

Ce mois-ci, The Batman, Sonic 2 et Belfast arrivent dans les salles obscures. Du côté du petit écran, on attend impatiemment Moon Knight sur Disney +, la saison 2 de Star Trek : Picard sur Prime Video, mais aussi la seconde saison de La Chronique des Bridgerton sur Netflix ! Retour également sur les indispensables du mois dernier, mais aussi un focus sur le Dunkerque de Christopher Nolan !

Cinéma

Les sorties du mois

The Batman

Réalisé par Matt Reeves

Durée : environ 3h

The Batman © Warner Bros. et DC Comics. Source : allocine.fr

Attendu depuis quelques années maintenant, la nouvelle adaptation cinématographique de Batman arrive en salle le 2 mars. Début d’une trilogie réalisée par Matt Reeves, elle verra Robert Pattinson incarner le héros éponyme.

Alors qu’il est encore dans ses jeunes années, le milliardaire orphelin Bruce Wayne (Robert Pattinson) mène sa double vie d’homme d’affaire et de justicier masquer depuis deux années. Mais la ville de Gotham City est corrompu jusqu’à l’os, et Batman a peu d’alliés. Mais avec l’aide de son majordome Alfred (Andy Serkis), le comissaire Gordon (Jeffrey Wright) ou encore Catwoman (Zoë Kravitz), il va démasquer l’auteur d’un terrible série de meurtre, qui implique certains des plus grands méchants de la ville, tels que le Pingouin (Colin Farell), Carmine Falcone (John Turturro) et le Sphynx (Paul Dano)…

Pourquoi on a hâte : Ce film est l’un des plus attendu de cette année 2022. Après l’excellente trilogie Dark Knight de Christopher Nolan, le justicier masqué le plus célèbre de DC Comics a le droit à ce qui semble être (on l’espère) une adaptation très sombre, sous forme de thriller explosif. Le choix de Robert Pattinson (Harry Potter, Twilight, Tenet) pour incarner un jeune héros torturé qui se cherche encore semble être parfait. Le reste du casting également, avec des noms ronflants comme Andy Serkis (Le Seigneur des Anneaux, King Kong, Star Wars), Zoë Kravitz (Divergente, Mad Max : Fury Road, Les Animaux Fantastiques) ou Colin Farell (Minority Report, Miami Vice, The Gentlemen) entre autres. Confié à Matt Reeves (Cloverfield, La Planète des Singes), réalisateur de qualité, ce premier opus de la future trilogie fait de belles promesses, mais saura-t-il les tenir ? On l’espère. On notera aussi la sortie d’un autre film de héros (ou plutôt d’un méchant) du côté de Marvel : Morbius.

L’anecdote : En plus d’être le septième acteur à incarner Batman, Robert Pattinson verra son personnage conduire une Batmobile beaucoup plus sobre et discrète que ses prédécesseurs. De plus, le film sera plus porté sur le côté « détective » de Batman que sur le côté « héros symbolique ».

Une bande-annonce nerveuse pour The Batman :

Belfast

Réalisée par Kenneth Branagh

Durée : environ 1h40

Belfast © Universal Pictures. source : allocine.fr

Sortant le même jour que The Batman, le nouveau film de Kenneth Brannagh promet moins d’action mais plus de sentiment. Il s’agit en effet d’une retranscription du conflit nord-irlandais du début des années 70.

L’histoire nous plonge dans la famille de Buddy, un jeune garçon vivant à Belfast durant le début des années 70. Lui et sa famille vont faire face à la terrible crise sociale qui gagne l’Irlande durant cette période. Insécurité, pauvreté, persécution, etc. Comment le jeune garçon et sa famille vont-ils vivre ces événements ?

Pourquoi on a hâte : Après avoir réalisé Mort sur le Nil, sorti le mois dernier, Kenneth Branagh est très actif. Il est de retour dans un tout autre registre, avec un drame social (la crise Nord-Irlandaise) sur le Belfast du début des années 70. Ayant lui même vécu cette difficile période dans son enfance, le réalisateur Irlandais promet un récit et une mise en scène réaliste. Avec en prime des images tournées en noir et blanc, pour plus d’authenticité. Nous aurons donc à faire à une représentation du conflit Nord-Irlandais du point de vue d’un enfant qui l’a vécu, ce qui promet de l’originalité.

L’anecdote : En plus de vouloir donner un côté « glamour » au film en filmant en noir et blanc, Kenneth Branagh a tenu à ce que tout les acteurs au casting soient Irlandais, pour encore plus de véracité à l’écran !

Un aperçu de Belfast :

Sonic 2

Réalisé par Jeff Fowler

Durée : environ 1h50

Sonic 2 © Paramount Pictures et SEGA. Source : allocine.fr

Alors qu’on en parlait dans le précèdent mensuel pop-corn, le célèbre hérisson bleu est de retour pour un second opus au cinéma, le 30 mars. Toujours réalisé par Jeff Fowler, le film comptera toujours le même casting, avec quelques nouvelles têtes.

Après le dénouement heureux de Sonic, le film, le méchant Dr. Robotnik (Jim Carrey) parvient à revenir sur terre pour s’en prendre non plus à Sonic, mais au monde entier. Cette fois-ci, il s’allie avec Knuckles, un autre hérisson, pour trouver les pierres du chaos et anéantir l’humanité. Toujours accompagné de ses amis Tom (James Marsden) et Maddie (Tika Sumpter), Sonic peut aussi compter sur Tails, un nouvel allié pour vaincre les vilains…

Pourquoi on a hâte : Après un premier opus réussi, Sonic est de retour ! Et quoi de mieux pour ce nouvel opus que d’introduire d’autres personnages du célèbre jeu-vidéo ? L’histoire promet encore une fois une bonne dose d’amitié et d’humour, mais aussi une confrontation Sonic/Knuckles qu’on attend avec impatience… Tout comme le retour de Jim Carrey (The Mask, Ace Ventura, Dumb et Dumber) en Dr. Robotnik ! Avec, on l’espère, des effets spéciaux toujours aussi beau.

L’anecdote : Cette année, le personnage de Tails, qui figurera dans se second opus, fêtera ses 30 ans : il a fait sa première apparition dans le jeu Sonic The Hedgehog 2 !

Sonic toujours plus rapide dans ce trailer :

Séries

Les sorties du mois

Disney +

Moon Knight

Réalisée par Jeremy Slater

Moon Knight © Marvel Studios. Source : allocine.fr

Prévue pour le 30 mars, sur Disney +, Moon Knight est la nouvelle série événement prenant place dans le Marvel Cinematic Universe (MCU), chapeauté par le producteur Kevin Feige. Pendant ce temps, aussi chez Marvel, un nouveau méchant fait son apparition au cinéma : Morbius

Moon Knight introduit un nouveau héros au MCU, issu des comics du même nom. Steven Grant (Oscar Isaac) est un homme tout ce qu’il y a de plus banal. Mais un beau jour, après avoir été en contact avec une relique, il subit des troubles de la personnalité. En réalité, il se rend compte qu’il partage son corps avec l’esprit de Marc Spector, mercenaire possédant des capacités spéciales. Croyant devenir fou, le héros va devoir apprendre à vivre avec, trouver un équilibre. Mais hormis ces problèmes de personnalité, Moon Knight va devoir faire face à une menace particulière : des dieux égyptiens qui menacent le monde…

Pourquoi on a hâte : La série dispose d’un bon casting avec Oscar Isaac (Drive, Star Wars, Dune), un acteur apprécié dans le premier rôle et d’autres bons acteurs comme Ethan Hawke (Le Cercle de Poètes disparus, Croc-Blanc) ou le regretté français Gaspard Ulliel (Un long dimanche de fiançailles, Saint Laurent). De plus, la parton du MCU, Kevin Feige, a assuré que la série ne ressemblerait à aucune autre de chez Marvel. En effet, l’histoire devrait être un peu plus sombre et violente que les autres. Un pari de Marvel, qui d’ailleurs se ressent dans le choix de tester un nouveau concept sur un héros pas spécialement bien connu du grand public. On attend avec impatience cette nouvelle série !

Un extrait entre violence et folie pour Moon Knight :

Netflix

La Chronique des Bridgerton

Réalisée par Shonda Rhimes et Chris Van Dusen – 2 saisons

La Chronique des Bridgerton © Netflix. Source : allocine.fr

Déjà aux commandes de Inventing Anna, Shonda Rhimes est de retour aussi ce mois-ci avec la deuxième saison de La Chronique de Bridgerton.

Après une première saison qui a plutôt bien fonctionné, Daphne Bridgerton est de retour. Fille d’une des familles les plus importantes du royaume d’Angleterre, va-t-elle enfin se trouver un vrai mari ou va-t-elle continuer de papillonner, au grand damne de sa famille ? Trahisons, secrets, séduction et relations secrètes seront-ils toujours les mots d’ordre de la série ?

Pourquoi on a hâte : Malgré de grosses incohérence historique, comme un casting composé de sorte à respecter les quotas ethniques, la première saison était plutôt sympathique. Cela a d’ailleurs été un gros carton pour Netflix. Hormis le détail cité auparavant, la mise en scène et les décors sont plutôt réussi. On espère que cela sera le cas dans cette nouvelle saison !

La bande-annonce de la saison 2 :

Prime Video

Star Trek : Picard

Réalisée par Michael Chabon et Alex Kurtzman – 2 saisons

Star Trek : Picard © Amazon. Source : allocine.fr

Débutée en 2020, la série produite par Amazon se déroulant dans l’univers de Star Trek a le droit à une seconde saison.

Star Trek : Picard, c’est l’histoire du commandant de l’USS Enterprise, Jean-Luc Picard (Patrick Stewart), après les événements des films de la saga. Dans la première saison, Picard est isolé après avoir démissionné de son poste de la Starfleet. Mais la guerre entre androides et Romuliens force le commandant à sortir de sa retraite pour aider un groupe de jeunes à sauver la galaxie. Mais dans cette seconde saison, les Q, des ennemis, voyagent dans le passé et changent le destin du monde… Un voyage dans le temps s’impose donc pour l’équipe de Picard !

Pourquoi on a hâte : Véritable pilier de la science-fiction, la licence Star Trek s’est déclinée en de nombreux films et séries. Star Trek : Picard fait partie des meilleures : la première saison est vraiment sympathique. C’est d’ailleurs toujours un plaisir de retrouver Patrick Stewart (Excalibur, Dune, X-Men) dans un de ses rôles éponymes. L’objectif étant de passer le flambeau à une nouvelle génération, quoi de mieux que de la lancer avec une bonne série ? Beaucoup d’attentes pour cette seconde saison !

Un extrait accrocheur pour Star Trek : Picard :

Ce qu’il ne fallait pas manquer

Disney +

Hit Monkey

Réalisée par Will Speck et Josh Gordon – 1 saison

Hit Monkey n’est pas là pour plaisanter Hit Monkey © Marvel source : programme-tv.net

Disponible depuis le 31 janvier sur Disney +, la dernière série d’animation estampillée Marvel a surpris son monde.

Alors qu’il vit paisiblement dans sa tribu sur le mont Kyoto, un singe voit un beau jour un humain arriver chez lui. Tueur à gage en fuite, Bryce attire malencontreusement des militaires qui le tuent lui et les singes. Seul notre singe survit. Seulement, l’âme de Bryce et le singe sont liés . Pour s’en débarrasser, il doit venger sa tribu et tuer les commanditaires du meurtre de Bryce. Faisant équipe avec le fantôme de Bryce, le singe qui se fait appeler Hit Monkey va alors se métamorphoser en véritable tueur et purger les rues de Tokyo de ses criminels et de sa corruption.

Pourquoi on a aimé : Même si l’animation n’est pas bluffante, l’intrigue, fidèle aux comics Hit Monkey, est retransmise de manière originale. Les personnages sont sympathiques, et ont sent l’histoire gagner en intérêt au fil des épisodes, et le final est assez satisfaisant. La relation entre le fantôme de Bryce et Hit Monkey est vraiment touchante. Enfin, la violence très présente et l’humour un peu noir donnent à la série un ton très particulier. Attention, réservé à un public averti !

La bande-annonce ici :

Netflix

Inventing Anna

Réalisée par Shonda Rhimes – 1 saison

Quand tu t’attires des ennuis à force de te faire passer pour quelqu’un d’autre Inventing Anna © Netflix. Source : elle.fr

Adaptée d’une histoire vraie, la première saison de Inventing Anna par Shonda Rhimes a fait sensation sur Netflix.

Anna Delvey (Julia Garner) est une jeune Instagrameuse qui fait fureur dans la haute sphère New-Yorkaise. Fréquentant de riches personnes qu’elle vole, il va s’avérer qu’elle n’est pas qui elle prétend être. C’est une arnaqueuse… Une enquête va alors s’ouvrir grâce à une journaliste, mais la justice va-t-elle parvenir a attraper cette personne qui se fait passer pour une autre ?

Pourquoi on a aimé : C’est une série sympathique à regarder, on devient vite accro. En effet, l’histoire est tout bonnement hallucinante, et le personnage (ou les?) d’Anna est fascinant. Tellement qu’on sent qu’elle même se perd dans son rôle. Une série moderne pour une arnaque moderne, c’est réussi !

Un petit aperçu d’Inventing Anna :

Prime Video

Reacher

Réalisée par Nick Santora – 1 saison

Content d’enquêter et de casser quelques mâchoires Reacher © Amazon. Source : premiere.fr

Nous en parlions le mois dernier. La nouvelle série originale Amazon n’a pas déçue.

Reacher, c’est l’histoire de Jack Reacher (Alan Ritchson), ancien soldat de l’armée américaine. Arrivé récemment dans la petite ville de Margrave (USA), il constate une série de meurtres qui ont un lien avec son frère. Avec l’aide de Roscoe (Willa Fitzgerald) et Finlay (Malcolm Goodwin) des complices policiers, il va mener l’enquête… Une enquête semée d’ennemis et de violence.

Pourquoi on a aimé : Après la bonne adaptation des romans de Lee Child emmenée par un bon Tom Cruise, Amazon propose ici une autre version. C’est très explosif et les personnages sont très attachants, notamment Reacher, incarné par Alan Ritchson (SmallvilleBlue Mountain StateTitans). Nick Santora, qui est un très bon scénariste (notamment pour Prison Break), a fait du bon travail. C’est palpitant et on découvre l’avancée de l’enquête en même temps que les personnages, ce qui permet de garder le suspens intact. De plus, la bande-son est vraiment sympathique, avec des morceaux orientés blues.

Le trailer explosif de Reacher :

Le focus du mois

Dunkerque

Réalisé par Christopher Nolan (2017)

Durée : environ 1h45

Dunkerque © Warner Bros. Source : allocine.fr

Quel est le point commun entre Batman et Kenneth Branagh ? Les deux ont déjà côtoyé Christopher Nolan ! En effet, ce dernier a réalisé la trilogie Dark Night de Batman, mais il a également réalisé Dunkerque, dans lequel joue Kenneth Branagh. Sorti en 2017, Dunkerque est un film qui retranscrit l’opération Dynamo. Cette opération s’est effectuée entre mai et juin 1940 à Dunkerque. Le but : évacuer par la mer les troupe britanniques acculées sur les plages de Dunkerque.

Dunkerque nous plonge donc dans la peau de différents personnages qui vivent cette opération Dynamo. On a d’abord Tommy (Fionn Whitehead), un jeune soldat apeuré qui tente le tout pour le tout pour rejoindre un navire pour fuir. Il y a aussi Farrier (Tom Hardy), pilote de la Royal Air Force qui tente de protéger les navires Anglais des forces de l’Axe. On retrouve aussi le commandant Bolton (Kenneth Branagh) qui gère l’évacuation sur l’un des pontons de la plage, mais aussi Mr. Dawson (Mark Rylance) et le jeune George (Barry Keoghan), civils anglais qui traversent la Manche avec leur bateau pour aller sauver des soldats. Tout ce beau monde (accompagnés aussi de nombreux autres personnages) vont faire du mieux qu’ils peuvent pour sauver des vies. Les leurs et celles des autres.

Ce qu’on a aimé : La mise en scène, le très bon jeu des acteurs, la tension constante. La bande-originale signée Hans Zimmer est également impressionnante. Le fait de s’immiscer du point de vue de plusieurs personnages permet au film d’être bien rythmé, sans qu’on ait le temps de s’ennuyer. Enfin, la scène du bombardement sur la plage au début ainsi que le naufrage du navire sont des scènes ultra-réaliste qui se veulent angoissante, et ça fonctionne.

Ce qu’on n’a pas aimé : Les décors qui sont quasiment toujours les mêmes (ce qui est aussi logique), l’impression que les efforts des personnages pour fuir sont inutiles.

Pourquoi il faut l’avoir vu : Au delà d’un casting relativement bien fourni (avec entre autres Harry Styles et Cillian Murphy), Dunkerque, c’est un film de guerre qui n’en est pas vraiment un. C’est plus le récit d’une grande opération visant à sauver des milliers de vies. On voit vraiment à travers le film que chaque personnage, quelque soit son importance, a un rôle à jouer dans cette opération. Tout les personnages font face à d’importantes difficultés, mais chacun réagit différemment pour parvenir à se tirer d’affaire. C’est un film qui est assez psychologique, puisqu’il nous met dans une angoisse permanente et un suspens insoutenable. C’est une histoire racontée différemment de ce qu’aurait fait un autre film : c’est du Christopher Nolan ! Notons aussi que le film s’est vu récompensé de 3 oscars pour 8 nominations lors de la 90ème cérémonie des Oscars.

L’anecdote : Pour réaliser Dunkerque, Christopher Nolan a fait appel à plus de 6 000 figurants. Il a également tenu à ce que les scènes avec des bateaux soient faites avec de vrais navires, et pas des reconstitutions numériques.

Un aperçu de cet excellent film :



Benjamin Laurencot