Sports

Handball / Mercato ESBF : Dernière phase ?

Le futur coach de l’ESBF, Sébastien Mizoule, continue de former son collectif pour la saison 2021/2022 en annonçant les (quasi) derniers noms des joueuses qui rejoindront l’équipe pour la saison prochaine.


Orlane Lachat
Le 11 février 2021 à 20h59, mis à jour le 12 février 2021 à 19h29

Sébastien Mizoule annonce une prolongation de contrat, et deux arrivées…

Line Uno

Line Uno prolonge pour deux saisons supplémentaires. © Enolane Dubrez / La Loop

Line Uno, évoluant au poste de demi-centre mais actuellement blessée au genou droit, continue l’aventure à Besançon pour au moins deux années supplémentaires. Normalement de retour en octobre, ce n’est pas sa blessure qui effraie le technicien : « Je ne me fais aucun souci pour Line, c’est une joueuse hyper professionnelle, elle va revenir de cette blessure encore plus forte ». Danoise d’origine, elle est arrivée au club de l’ESBF en 2019, et ne se laisse pas décourager par les récents événements : « Je suis très heureuse de jouer à Besançon pour les deux prochaines années. J’ai passé de très bons moments dans le maillot rouge jusqu’à présent et j’ai hâte de poursuivre le travail avec les filles pour la nouvelle saison. »

Natalia Nosek

Gauchère, elle évolue actuellement au poste d’arrière droite au club de Lublin en Pologne. Elle succèdera à Aïssatou Kouyaté, quittant l’ESBF pour Brest.
 À 22 ans, elle a déjà joué avec l’équipe nationale à l’occasion du championnat européen. Sébastien Mizoule l’avait déjà remarqué : « J’ai pu la voir lors de l’Euro avec l’équipe nationale et avec le club de Lublin, où elle enchaîne les bonnes performances en attaque et s’avère aussi une très bonne défenseuse. Elle tire de loin et c’est ce que je recherchais en priorité. » Aleksandra Rosiak ne viendra donc pas seule de Lublin à Besançon, c’est un réel avantage selon le prochain coach, leur adaptation n’en sera que plus facile. Elle signe également pour deux saisons.

Camille Aoustin

Camille Aoustin avec le maillot de Metz en 2017 © Pascal Brocard

Camille Aoustin, évoluant actuellement au poste d’ailière gauche à Siófok, remplacera Chloé Bouquet-Valentini, quittant l’ESBF pour Metz. Elle est formée par le club du Havre, et passe par Nantes avant de rejoindre Metz puis Siófok en 2017. À 30 ans, la future Bisontine a été deux fois championne de France avec Metz et a remporté la coupe EHF en 2019 avec son équipe actuelle. C’est une joueuse avec beaucoup d’expérience et elle saura apporter beaucoup sur le terrain comme en dehors, Sébastien Mizoule en est certain. « Camille est une joueuse fantasque, qui aime donner du spectacle. Techniquement c’est sûrement l’une des meilleures joueuses à son poste » s’exprime-t-il. Si son choix a pesé du côté du club bisontin, c’est aussi parce qu’elle prépare une éventuelle reconversion professionnelle : « Je suis heureuse d’annoncer pour mon retour en France que j’évoluerai à l’ESBF pour les deux prochaines saisons. C’est un projet qui correspondait à mes attentes et j’ai hâte de relever ce nouveau challenge. »

Même dynamisme, même projet, même ambition

Sébastien Mizoule

Mais la phase de recrutement ne s’arrête pas là, le binôme Sébastien Mizoule et Tom Garnier réfléchit également aux futurs atouts que le centre de formation bisontin pourrait acquérir en se basant sur un ciblage de profil qualitatif plus que quantitatif. « Même dynamisme, même projet, même ambition » sonne comme devise.

Le recrutement de l’équipe première touche quasiment à sa fin. Reste à savoir ce que décideront le futur coach et Sakura Hauge pour la suite de sa carrière…

Retrouvez toutes les infos du mercato ici !



Orlane Lachat