Sports

GBDH : Un nul concédé in extremis

Hier soir, pour le compte de la septième journée de ProLigue, les hommes de Benoît Guillaume recevaient le Tremblay Handball. Retour sur ce match rageant, mais encourageant, joué au Palais des Sports de Besançon.

Faustine Himmelberger et Keziah Cretin
Publié le 23 octobre 2021 à 17h34 | Dernière mise à jour le 23 octobre 2021 à 17h36 3 minutes de lecture

Une première période aux coudes à coudes

Il aura fallu attendre quasiment la cinquième minute pour que le GBDH fasse trembler les filets, avec un but inscrit par l’arrière gauche Diego MORENO, alors que Tremblay avait déjà marqué quatre buts, dont deux du capitaine Arnaud BINGO. Il faut dire que le gardien de Tremblay-en-France était de taille, puisqu’il s’agissait d’un certain Cyril DUMOULIN (2 mètres pour 100 kilos, ancien gardien de l’Équipe de France de Handball et champion du Monde en 2015).

À la quatorzième minute, Tremblay mène désormais au score (8-6). Une minute plus tard, d’un jet de sept mètres, le demi-centre Marko MATIJASEVIC creuse l’écart : le gardien bisontin Milos MOCEVIC ne parvient pas à arrêter le pénalty. C’est sur un même pénalty réussi par Thibaud ARTEAGA que les deux équipes rentrent aux vestiaires. Tremblay est bien en place dans le jeu (malgré des pénalités sifflées) et domine le jeu par une construction qui est parfaite. Il ne manquerait que la finition pour dominer au score, les Tremblaysiens mènent 17 à 16 à la fin de la première période.

Cyril DUMOULIN, gardien de Tremblay et ancien joueur International / © Faustine HIMMELBERGER

Une autre image du GBDH en deuxième partie de match

Si les coéquipiers de Cyril DUMOULIN avaient toujours un tour d’avance durantla première période, c’est plus motivés que jamais que les hommes de Benoît Guillaume sont revenus sur le terrain : Thibaud ARTEAGA n’a pas laissé le temps aux Tremblaysiens de prendre un coup d’avance, et a permis l’égalisation (30’48, 17-17).  Les buts s’enchaînent et douze minutes plus tard, les hommes de Joël DA SILVA égalisent avec un but du demi-centre Allan VILLEMINOT (22-22).

À lire aussi ➔  VIDEO : Handball / LBE, retour sur la rencontre ESBF - Paris 92

En fin de soirée, le suspense est à son comble

À deux minutes de la fin du match, le GBDH tenait le bon bout et menait 30-29, grâce à un but de Thibaud ARTEAGA, qui aura tout de même inscrit 11 buts sur 14 tirs. Tout le Palais des Sports exulte, et voit déjà le GBDH remporter sa deuxième victoire consécutive.

Mais le pivot Léo NAAL ne souhaite pas repartir de Franche-Comté bredouille : il égalise à vingt-quatre secondes de la fin du match. Les deux équipes sont donc à égalité : 30 buts partout. Après que l’arrière gauche Diego MORENO ait obtenu un penalty, c’est au capitaine bisontin de tirer. Mais Cyril DUMOULIN arrête le jet de sept mètres de Thibaud ARTEAGA, ce qui permet à Tremblay de faire le trajet retour avec deux points de plus au classement.

Score final, match nul entre Besançon et Tremblay / © Keziah CRETIN – La Loop

Je pense toujours plus aux performances de l’équipe qu’à ma performance individuelle

Thibaud ARTEAGA


Malgré ce raté en fin de match, le capitaine du GBDH est sacré homme de la rencontre. Le joueur de 23 ans, élément clé de cette remontée, signe une prestation aboutie et a montré qu’il est digne de son brassard en inscrivant son record de buts pour son club (11).

En convertissant 7 penalties sur 8, dans un exercice où l’équipe peinait à tromper le gardien de Tremblay, Thibaud ARTEAGA a insufflé une bonne dynamique à l’équipe et a assumé pleinement son rôle de capitaine. “Je pense toujours plus aux performances de l’équipe avant ma performance individuelle, mais si ma performance peut aider l’équipe, je suis content”, explique-t-il.

À lire aussi ➔  Handball, Coupe de France : Première victoire pour l’ESBF face à Bourg-de-Péage

Le GBDH, quant à lui, clos cette septième journée de championnat avec un point de plus dans les bagages. La semaine prochaine, le GBDH se déplacera au Gymnase des Malteries à Schiltigheim pour le compte de la huitième journée. Un match décisif, puisque le GBDH et le Strasbourg Eurométropole HB se suivent sur les marches du classement.



Faustine Himmelberger et Keziah Cretin

Laisser un commentaire