Sports

ESBF : Face à Metz, les bisontines s’inclinent à domicile

Faustine Himmelberger
Le 3 février 2022 à 21h56

Dans un Palais des Sports bien garni, l'équipe de l'ESBF a fini par s'incliner face à une équipe messine invaincue.

Pour la quatorzième journée de championnat, c’est un Metz Handball qui arrive invaincu (13 victoires en 13 matchs). Les messines qui avaient vaincu Dijon avec un écart de 8 buts au compteur (25-17) ne sont mises en danger qu’en Ligue des Champions cette année. De leur côté, les bisontines restaient sur 3 victoires d’affilée dont une victoire au finish contre Zagreb (29-28 au Palais des Sports) en European League le 22 janvier. Les victoires contre Mérignac et Celles-Sur-Belle ont installé une bonne dynamique pour l’équipe de Sébastien Mizoule. Malheureusement l’équipe de Besançon, qui avait les lumières de la télévision pour la soirée, n’a pas résisté aux assauts et a fini par s’incliner (28-34).

Une première période dominée

Si Aleksandra Rosiak a ouvert le score, c’est bien le Metz Handball qui met en danger les locales. Très rapidement, les Dragonnes de Metz ont imposé leur jeu et leur intensité au Palais Ghani Yalouz, et n’ont rien lâché. Les bisontines auront couru après le score pendant tout le match. Il faut dire que le club messin possède au total 10 internationales venant de plusieurs pays : la France est la plus représentée avec Méline Nocandy, Astride N’Gouan, Tamara Horacek, Chloé Valentini ou encore Orlane Kanor. Les autres jaunes ont des capes dans les équipes des Pays-Bas, du Danemark, du Brésil ou de la Croatie. L’écart s’est creusé davantage à la fin de la première période, où en 2 minutes les messines ont inscrit 4 buts. Le score à la mi-temps était de 09 à 22 ce qui reflète la physionomie d’un match à sens unique.

Les bisontines davantage dans le jeu en seconde partie de match

Même si Metz tenait toujours les rênes de la rencontre, les bisontines ont su réagir en seconde période. À tel point qu’à la cinquantième minute, l’écart était réduit a seulement six buts d’avance pour les visiteuses (23-29). Elles ont profité d’un jeu qui devenait plus haché avec des fautes et plusieurs 7 mètres sifflés par les arbitres. Les réalisations de Sabrina Zazai (5 buts dont 4 sur un jet de 7 mètres) et de Line Uno (6 buts dont 4 en seconde période) ont permis de recoller au score. Le Palais chauffé à blanc poussait alors pour son équipe mais l’effet fut de courte durée. Les messines qui avaient fait tourner sur le banc faisaient petit à petit revenir leurs titulaires. L’écart ne bougera quasiment plus. Le match s’est conclu par des buts marqués par la messine Emma Jacques du haut de son mètre 91, et Aleksandra Rosiak inscrira le dernier but bisontin sur le gong. Les encouragements bisontins n’ont pas été suffisants. Malgré de nombreux arrêts de Sakura Hauge, les filles de Sébastien Mizoule se sont inclinées sur le score de 28 à 34.



Faustine Himmelberger