Lundisik
Le rendez-vous musical de La Loop

Lundisik / De Thérapie Taxi à ZKR, en passant par Alexandra Savior

Branche ton casque et prépare toi à commencer la semaine en musique. La Loop te propose désormais le Lundisik ! Tu l'auras compris, on se retrouvera chaque lundi pour parler musique. Pas de restrictions, seulement du partage. Aujourd'hui on te parle de projets et d'artistes que l'on écoute en ce moment...


Orlane Lachat, Louise Jeannin et Dorian Curtil
Le 18 janvier 2021 à 10h00, mis à jour le 7 avril 2022 à 21h34

Thérapie Taxi – Rupture 2 Merde

Le 2 décembre, Thérapie Taxi annonçait sa séparation après 7 ans de carrière. « Pas de tristesse, pas de regrets, bien au contraire une somme de souvenirs impérissables et une gratitude infinie pour tou.te.s ceux.elles qui ont rendu ça possible » annonce le groupe.
C’est en dévoilant un dernier EP intitulé « Rupture 2 Merde », et une dernière tournée de concerts que les cinq membres de Thérapie Taxi souhaitent offrir un dernier cadeau, un moment ensemble, et faire leurs adieux.

Composé de sept titres, Thérapie Taxi s’attaque de nouveau au sujet qu’il maîtrise tout particulièrement : les relations amoureuses. On retient Été 90, entre mélodie dansante et paroles bienveillantes, le titre évoque la relation entre deux amis attirés l’un par l’autre, mais qui gâcherait la relation amicale de passer à l’étape supérieure… Le clip retrace les épopées du groupe en live, pourquoi faire simple quand on peut faire nostalgique ?

Thérapie Taxi – EP d’adieu « Rupture 2 Merde »

Alexandra Savior – The Archer

Il y a tout juste un an, la chanteuse californienne Alexandra Savior sortait son second album, The Archer en confirmant son talent. Le premier, Belladonna of Sadness (2017) aux tons pop folky et vintage avait été co-produit par Alex Turner (Arctic Monkeys, The Last Shadow Puppets) et James Ford. Pour ce retour, elle opte pour l’indépendance. La chanteuse veut voler de ses propres ailes… ou presque. Elle fait appel au producteur Sam Cohen, ancien membre d’Apollo Sunshine ou Yellow Birds, pour enregistrer le titre The Archer. Grâce à lui, elle expérimente une multitude d’instruments. Une âme musicale, elle, inchangée, pour notre plus grand plaisir.

Un album court, avec des titres à la fois mélancoliques et romantiques, dans des ambiances proches de Lana Del Rey. L’amour, la rupture, la noirceur de la vie sont exprimés avec brio par Alexandra Savior, dans cet album à la fois sombre et sensuel. Elle utilise une écriture particulièrement cinglante dans son titre Howl, qui évoque la manipulation psychologique. « Handsome dictator of my crimes, I can’t tell if they’re yours, I can’t tell if they’re mine. ». Malgré cela, la voix d’Alexandra Savior est apaisante. Que ce soit dans son titre d’ouverture Soft Currents sur fond de piano épuré ou dans des morceaux luxueusement arrangés (Saving Grace), finalement pas très éloigné du son des Last Shadow Puppet.

Pochette de l’album The Archer de Alexandra Savior

ZKR – Dans les mains

Après un EP nommé «  Absent » en 2018, ZKR sort alors son premier album tant attendu «  Dans les mains » le 8 Janvier 2021. Il dévoile un album volumineux, regroupant 18 titres pour plus d’une heure d’écoute. Niro, Leto, PLK ou encore Koba la D avec Poursuite, sont de la partie. Sans surprise, on retrouve Romance Criminel, un très bon morceau dans lequel le Roubaisien de 24 ans mélange un rap posé en couplet ainsi qu’un refrain entraînant et dansant.

À travers les autres morceaux, ZKR prouve encore une fois qu’il excelle dans tous les domaines. Le rappeur commence avec Intro#9, un son fort comme il sait le faire, qui surprend les fans. On devine qu’il reprend la série de Freestyle 5min, le neuvième manquant à l’appel.

L’artiste sort de sa zone de confort avec Là-bas,  assez calme avec flow rap sur mélodie douce ou encore The wire plutôt chanté, cette fois. Pourquoi est dans le même esprit. Avec Bah oé le rappeur produit un parfait mélange des titres cités précédemment avec un rythme plutôt calme, petit kickage et passages chantés. En guise d’interlude, ZKR propose Même valeurs, un son court, mélancolique et mélodieux à la fois.

ZKR – Dans les mains


Orlane Lachat, Louise Jeannin et Dorian Curtil