Lundisik
Le rendez-vous musical de La Loop

36ème cérémonie des Victoires de la musique : ces artistes français à l’avenir prometteur

Vendredi dernier avait lieu la 36ème cérémonie des Victoires de la musique sur France 2. Benjamin Biolay a été sacré lauréat du meilleur artiste masculin de l’année et du meilleur album. Pomme, quant à elle, a raflé le prix de la meilleure artiste féminine. Retour sur ces Victoires, on vous donne nos coups de cœur.


Louise Jeannin
Le 15 février 2021 à 12h00, mis à jour le 7 avril 2022 à 21h01

Vendredi soir vous aviez rendez-vous à la Seine musicale de Boulogne-Billancourt avec Stéphane Bern et Laury Thilleman pour la 36ème cérémonie des Victoires de la musique. Des artistes chauffés à bloc, prêts à se produire sur scène, le temps d’une soirée. Des flashbacks de concerts, la présence d’un public, des images rares de nos jours, presque emprises d’une certaine nostalgie du « monde d’avant ». Sans compter le « ras-le-bol » du côté des artistes face à la fermeture des salles depuis presque un an. Benjamin Biolay est certainement le grand vainqueur de cette cérémonie. Prix du meilleur album avec Grand Prix, prix du meilleur artiste masculin de l’année, ce dernier n’a pas hésité à dénoncer un « silence des pouvoirs publics » à l’égard des artistes et du monde de la culture en général. Autre cause mise en avant à cette soirée : la place des femmes dans l’industrie de la musique, évoquée notamment par les chanteuses Pomme et Yseult.

La performance « grandiose » de Pomme

Sacrée meilleur album de l’année aux Victoires de l’année précédente avec les failles, Claire Pommet alias Pomme, a remporté le prix de la meilleure artiste féminine cette année. Une récompense bien méritée. Sa voix cristalline, chargée en douceur et en émotions et ses textes poétiques et sensibles ne laissent personne indifférent. Pomme est une artiste engagée et indépendante. Il y a quelques jours, elle prêtait sa plume dans une lettre publiée sur Mediapart où elle dénonçait son vécu dans cette industrie, remplie d’hommes.

Vendredi soir, elle a interprété son titre « grandiose » (les failles), dans une mise en scène à la hauteur du titre. Vêtue d’un pantalon noir et blanc et d’une cape de velours ornée de lunes et d’étoiles, elle joue du « pocket piano » au milieu d’un ciel étoilé. Une prise de hauteur douce et émouvante comme les paroles de cette chanson évoquant son rapport à la maternité. Un avenir plus que prometteur se dresse pour la jeune femme.

Yseult : « Notre colère est légitime »

Révélation féminine de l’année, Yseult a proposé une performance forte. On retrouve la chanteuse dans un décor neutre, en combinaison noir et transparente, accompagnée de femmes de toutes couleurs et de tous les corps. Une performance où sont représentées -enfin- les minorités. Un hymne aux femmes. Une chanson sublime, aux paroles bouleversantes et un décor aérien, terminant sur un poing levé. « Notre colère est légitime », ce sont ces mots qu’il faut retenir du discours de Yseult, lors de sa remise de prix. « C’était important pour moi de faire cette victoire avec vous » dit-elle en s’adressant à ses danseurs, « des personnes qui me ressemblent, qui sont comme moi, qui m’entendent et qui me comprennent ».

Grand Corps Malade et Camille Lellouche : « Mais je t’aime »

Dans un album hommage aux femmes Mesdames, Grand Corps Malade a co-écrit ce morceau avec Camille Lellouche. Une chanson d’amour absolument merveilleuse, le tout accompagné d’un piano à queue, et rien de plus (ou presque). Un fond avec des visages lumineux de femmes, une atmosphère douce règne alors sur la scène. Les deux artistes nous ont proposé une performance émouvante et franchement, ça fait du bien, pendant cette période !

Récapitulatif des lauréats des Victoires de la musique 2021

Artiste masculin : Benjamin Biolay

Artiste féminine : Pomme

Révélation masculine : Hervé

Révélation féminine : Yseult

Album de l’année : Grand Prix de Benjamin Biolay

Création Audiovisuelle : Nous de Julien Doré

Chanson originale : Mais je t’aime, Camille Lellouche et Grand Corps Malade

Titre le plus streamé : Ne reviens pas – Gradur et Heuss L’Enfoiré

Et vous, c’est quoi vos performances préférées de cette 36ème cérémonie des Victoires de la musique ?



Louise Jeannin