Gaming Zone

Gaming zone / Les jeux-vidéo de simulation et de gestion

Julie Langlois
Le 5 février 2021 à 10h00, mis à jour le 11 février 2021 à 14h04

Jeux-vidéo de simulation au programme ! Entre construction et gestion de vie, vous serez servis.

La simulation, une merveilleuse façon de passer son temps. Devenir quelqu’un d’autre avec des responsabilités, jouer de façon sérieuse ou décalée, tout est permis ! Voici mon petit top de jeux à découvrir !

Les Sims 4 (2014)

Dans les Sims 4, vous avez le pouvoir de créer et de contrôler des personnages, plus précisément, vos personnages, ceux que vous allez aimer, mais aussi détester. Dans le mode vie, vous incarnez vos différents personnages. Travail, modes de vie, passions, de la vraie simulation ! Si vous voulez jouer de façon plus réaliste, inventez leur une histoire, une vraie vie. Mais attention, il ne faut pas être trop dur avec vos Sims. Ils ont des émotions, il ne faudrait pas leur faire trop de mal… Ou peut-être que si ?

En mode TAB (tabulation) vous aurez une plus grande liberté avec la caméra. Très utile pour admirer vos Sims dans leur quotidien, regarder les interactions de près. Vous verrez sans doute des détails que vous n’avez jamais remarqués.

Il n’y a pas que le mode vie dans les Sims, vous pouvez aussi construire des résidences, des bars, des salles de sport. Avec le jeu de base, vous avez un grand nombre de meubles, pas vraiment les plus harmonieux, mais il s’agit d’une base correcte pour commencer. Pour obtenir plus de contenu, il existe de nombreux packs et kits, mais le jeu de base est néanmoins assez bien fourni. Des mises à jour arrivent régulièrement pour ajouter certains contenus et corriger les bugs remontés par la communauté. Si vous aimez les Sims, restez à l’écoute, il se peut que le prochain Gaming zone en parle.

Les Sims 4 © Electronic Arts

Planet Coaster (2016)

Vous avez rêvé de posséder un parc d’attractions ? Il y a plusieurs modes, si vous voulez relever des défis, ou partir de rien, c’est possible. Le mode « bac à sable » quant à lui, vous permet d’être totalement libre et sans limite de budget. Pour le gameplay, on retrouve la gestion des attractions, la réparation des manèges, la publicité, le prix d’entrée et différentes attractions. La gestion des employés est aussi un vrai défi ! En fonction de leur état de bonheur, il vaudrait mieux leur donner des primes ou des augmentations, sinon gare aux démissions. Pour ceux qui aiment aménager, vous y trouverez votre bonheur, de nombreux détails peuvent rendre votre parc réaliste. Du buisson au panneau d’affichage, vous pouvez créer des ambiances différentes : pirates, princesses, cow-boys… Il est possible de télécharger des contenus d’autres joueurs et admirer, ou utiliser leurs créations pour embellir les vôtres.

Créer un parc d’attraction, c’est bien, mais créer des montagnes russes, c’est mieux. Surtout, c’est possible ! Vous pourrez bien évidemment monter dans vos attractions et profiter de la vue.

Planet Coaster © Frontier Developments

Spore (2008)

De cellule à conquérant de l’espace, carnivore ou herbivore, c’est votre choix. Manger, grossir, se reproduire, puis évoluer. Vous finirez peut-être civilisé. Un jeu qui était attendu à l’époque et qui a un peu déçu, par son gameplay répétitif et sa durée de vie limitée. Un concept original avec un humour décalé. Pour le plaisir de créer sa créature, je trouve qu’il mérite sa place.

Spore © Electronic Arts

Planet Zoo (2019)

Créé par les mêmes développeurs que Planet Coaster, il reprend certaines mécaniques de ce dernier. Création de bâtiments, d’habitats et d’environnements, vous serez assez libre. Un monde peuplé d’animaux est à découvrir. Les résidents ont des besoins et des attentes. Votre but : les satisfaire et cela pour les aider à s’épanouir dans votre parc. Plus ils seront heureux, plus leur patrimoine génétique sera intéressant et donnera de meilleurs descendants. Les animaux sont tous magnifiques et on peut les observer jouer et manger. Des graphismes pour lesquels il n’y a rien à dire. On note aussi un mode « campagne » qui est très agréable. Mon seul regret est le tutoriel de départ qui n’est pas assez complet pour les débutants.

Planet Zoo © Frontier Developments


Julie Langlois