Portraits

Léa-Victoria provoque l’essor de la jeunesse créative

3ssor voit le jour en plein confinement et présente de nouveaux talents bisontins via Instagram.

Par Orlane Lachat
Publié le 7 décembre 2020 à 10h00 | Dernière mise à jour le 31 mars 2021 à 12h23 3 minutes de lecture

Etudiante en communication, Léa-Victoria lance 3ssor fin mars, un projet de promotion de jeunes talents bisontins. C’est sous forme d’interview sur le réseau social Instagram que ceux-ci sont mis en lumière.

3ssor c’est quoi ?

Léa-Victoria, jeune Bisontine et étudiante en communication à Lyon lance 3ssor : « l’essor de la jeunesse créative ». L’objectif est de promouvoir à son échelle – pour l’instant limitée mais grandissante – les jeunes talents locaux qui, selon elle, méritent plus de visibilité et de reconnaissance. Le projet mûri en elle depuis quelques années déjà et voit le jour en plein confinement. Il est possible de retrouver le projet sous forme de compte Instagram @3ssor où la jeune femme met en scène des interviews avec différents talents : des photographes, des dessinateurs, des couturiers, des rappeurs et d’autres.

Page Instagram du profil 3ssor

“Je remarque que les profils des artistes interviewés jusqu’à maintenant sont plutôt urbains”

Malgré la diversité des arts dans lesquels chacun se développe, tous ont au moins un point commun : celui de s’inscrire dans un mouvement plutôt urbain.
« Je remarque que le profil des artistes que j’ai interviewés jusqu’à maintenant sont plutôt urbains. C’est vraiment le message qui m’intéresse. Je veux mettre en valeur ceux qui ont des choses à nous raconter, et à nous partager. » dévoile la jeune femme.

Une soirée de lancement, pour « passer du virtuel au réel »

Concert de Gor, à l’Ephéméride – ©La Loop / Léa Linderme

Le 11 septembre dernier, le bar de l’Ephéméride, place de la Révolution, accueillait la soirée de lancement du projet 3ssor, organisée par la bisontine. C’est dans le but de vivre une expérience humaine, que celle-ci décide de rencontrer sa communauté (désormais surnommée les FEROSS3), et de lui présenter quelques talents, déjà dévoilés sur Instagram. On a pu y rencontrer Trinité, une jeune dessinatrice, Lyautey Couture, exposant des vêtements revisités ou encore assisté au concert de Gor, rappeur.

À lire aussi ➔  Concours de créations étudiantes

Jette-toi dans le feu et tu verras si tu crames ! 

Léa-Victoria pense déjà à la suite, plusieurs changements ou collaborations lui ont déjà été proposés, et c’est remplie d’ambition qu’elle nous dévoile rêver de posséder un jour, son propre média. Elle est très fière de constater aujourd’hui la connexion qu’elle a permise entre ces différents artistes, tout en s’inspirant de plus grands médias comme Clique, Yard ou encore BooskaP. « Ils défendent de grandes valeurs, et je me suis dit « Allez, inspire-toi de ces gens, teste le truc à ta façon et jette-toi dans le feu tu verras bien si tu crames ! » parce qu’à trop réfléchir, on finit par ne rien faire. »



Par Orlane Lachat

Laisser un commentaire