Bons plans

Les crypto-monnaies : kézako et comment ça fonctionne ?

Depuis une dizaine d’années maintenant, les crypto-monnaies affolent les compteurs : Cours qui s’envole, transactions records, investissements massifs… Retour sur ce phénomène.

Par Benjamin Laurencot
Publié le 8 avril 2021 à 6h00 | Dernière mise à jour le 9 avril 2021 à 14h35
4 minutes de lecture

Si vous ne vivez pas dans une grotte, vous avez forcément entendu parler des crypto-monnaies récemment, que ce soit par le biais des médias ou de personnes célèbres (comme Elon Musk). Ces dernières sont devenues un phénomène de mode ces derniers temps. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Comment ça marche ? Et comment y avoir accès ? On fait un petit tour d’horizon !

Qu’est-ce que la crypto-monnaie ?

La crypto-monnaie est une monnaie virtuelle, se servant du cryptage (à travers les blockchains) pour circuler, après minage. Cependant, pour certains (comme les gouvernements), il ne s’agit pas d’une monnaie à proprement parler. N’étant pas centralisée, comptabilisée et tracée comme la monnaie « liquide » mise en circulation par les banques, les États et les banques ne voient pas forcément cette monnaie virtuelle d’un bon œil. Elle est décentralisée et intraçable.
Bref, chaque monnaie qui existe correspond à une valeur monétaire réelle, qui varie selon son cours. Par exemple à l’heure à laquelle l’article est écrit, le BitCoin (la crypto-monnaie la plus célèbre) vaut environ 50 000 €. Cette monnaie peut donc être échangée contre de l’argent réel, et peut même être utilisée dans certains pays pour payer !

Les blockchains, explication rapide

Les crypto-monnaies sont pour la plupart limitées (par exemple, le BitCoin est limité à 21 millions d’unités), c’est-à-dire qu’il y a un nombre limite qui peut exister. Elles figurent toutes dans des blockchains. Ces blockchains sont une sorte de « case », ou de « code source » crypté et sécurisé dans lequel toutes les infos d’une crypto-monnaie figurent : sa définition, son nombre d’unité maximal, les transactions, etc. Ce sont ces blockchains qui définissent une monnaie virtuelle, et qui permettent aussi d’inscrire toutes les transactions de crypto qui ont lieu.

Lorsqu’une modification est effectué sur un blockchain, elle est définitive : elle ne peut pas être effacée ! Quand quelqu’un effectue un achat/transfert, cela figure dans les différentes blockchains, qui sont toutes reliées.

Combien existe-t-il de crypto-monnaies ?

Depuis la création en 2009 et « l’explosion » du BitCoin, les crypto-monnaies sont maintenant légions. Selon Wikipédia, on estime qu’il en existait environ 2 400 crypto-monnaies en 2019, mais ce chiffre a sûrement augmenté entre temps. Parmi les plus connues et mieux cotés, on peut citer le BitCoin, le Tether, l’Ethereum… N’oublions pas que chaque crypto-monnaie a une appellation en quelque lettres pour désigner son nom : ici, le BitCoin sera BTC, le Tether USTD et l’Ethereum ETH.

À lire aussi ➔  Salles de sport fermées : CrossFit Bumblebees attend son envol

Comment ça marche ?

Le but est de spéculer sur les valeurs des différentes crypto-monnaies, de la même manière que lorsqu’on spécule en Bourse ! Il existe plusieurs plateformes pour investir. On y possède un portefeuille dans lequel figureront les monnaies achetées et leur valeur en Dollars. Ces monnaies peuvent ensuite être « vendues » contre leur valeur en argent réel, ou même contre d’autres crypto-monnaies.
Bien sûr, au lieu de spéculer sur les valeurs boursières des crypto-monnaies, il est possible de simplement « récolter » ou « miner » la monnaie choisie (du moment qu’elle peut être minée ou gagnée). Pour cela il existe plusieurs logiciels ou sites internet pour en gagner. Cela prend énormément de temps, mais elle est ensuite échangeable contre de l’argent !

Comment “miner” ou “gagner” des crypto-monnaies ?

Vous souhaitez vous lancer dans le grand bain, mais vous n’avez aucune idée de comment faire ?
Prenons d’abord la technique la plus simple : le « minage » ou « gain » de jetons/crypto-monnaie.

Aujourd’hui, le minage est devenu un procédé compliqué : pour miner du BitCoin, par exemple, les mineurs sont contraints de faire tourner de puissants ordinateurs qu’ils stockent dans de grands hangars, nécessitant donc beaucoup de matériel gourmand en électricité. On estime d’ailleurs aujourd’hui que le minage du BitCoin consomme plus d’énergie que les serveurs de Google ! Impossible donc de miner du BitCoin pour la plupart d’entre nous.

Il est possible de se procurer d’autres crypto-monnaies sans avoir besoin de hangar ou de puissants ordinateurs. Cela demande, par contre, du temps.
Exemple du BAT (Based Attention Token) : Cette crypto-monnaie est représentée par des jetons distribués en fonction de l’« attention » portée aux sites internet. En fait, il faut télécharger le navigateur internet Brave. Ce dernier fera gagner des BATs en fonction du temps et des sites visités sur Internet. Ces BATs pourront ensuite être retirés pour être ajouté à votre portefeuille virtuel, qui va nous intéresser dans un second temps…

À lire aussi ➔  Teekers : la digitalisation du commerce de proximité

Comment spéculer et faire de l’achat/revente ?

Pour créer son portefeuille (plus communément appelé « wallet »), il suffit de se rendre sur une plateforme de trading de crypto-monnaie, il en existe plusieurs, comme Kraken ou Binance. Ensuite, bon nombre d’informations serons demandées et le wallet est créé !
Troisième étape, ajouter les crypto déjà gagnées (le BAT par exemple) et les échanger contre d’autres crypto ou contre de l’argent. Il est également possible d’acheter directement une crypto-monnaie.
Par exemple, si on choisi d’acheter pour 15€ de DogeCoin (au moment de la rédaction 1 Dogcoin = 0.50€), on obtiendra approximativement 295 DogeCoin. Reste à attendre que la valeur du DogeCoin grimpe, et acquérir les profits en revendant votre part !

À l’inverse, si la valeur du DogeCoin baisse, votre part perd de la valeur… Attention toutefois, pour pouvoir acheter ou convertir de la crypto, un montant minimum est imposé. Impossible de retirer votre crypto-monnaie tant qu’elle ne vaut pas une certaine somme (qui peut être variable). Alors gardez un œil sur le cours des crypto-monnaies pour savoir sur laquelle investir, car les valeurs changent très rapidement !

  • L’actu peut faire basculer le cours des crypto : par exemple, un simple tweet d’Elon Musk parlant de BitCoin peut faire grimper sa valeur !
  • À partir d’une certaine somme de profit, elle sera imposable.
  • Même si le Bitcoin est la seule crypto-monnaie à avoir atteint une très grande valeur, d’autres peuvent très bien y parvenir dans quelques temps.
  • Si vous aviez acheté un BitCoin en janvier 2012, cela vous aurait coûté environ 3€. Revendable pour environ 49 000 € aujourd’hui.

Par Benjamin Laurencot

Laisser un commentaire