Université

Vivre une vie de chef d’entreprise et d’étudiant grâce au Pépite de Franche-Comté

Depuis 2014, le PÉPITE BFC forme, assiste et sensibilise les étudiants de la région qui souhaitent créer leur entreprise grâce au statut d’étudiant-entrepreneur.

Hugo Petitjean
Publié le 21 juillet 2021 à 10h50 | Dernière mise à jour le 22 juillet 2021 à 14h09
2 minutes de lecture

Le Pôle Étudiant Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat de Bourgogne Franche-Comté (PEPITE) porte depuis 2014 le statut d’étudiant-entrepreneur mis en place par le ministère de l’Enseignement supérieur. Le but : soutenir et accompagner les étudiants dans leurs projets.

Le statut d’étudiant-entrepreneur, c’est quoi ?

Il est délivré par le PÉPITE, sous la direction du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la recherche et de l’innovation. Accessible à toute personne dès l’obtention du baccalauréat, le statut d’étudiant-entrepreneur est un statut gratuit, permettant de bénéficier d’un accompagnement complet pour celui qui souhaiterait mettre sur pied un projet tout en étudiant.

En plus de l’accompagnement, ce statut permet en prime d’aménager son emploi du temps d’études pour pouvoir accorder plus de temps sur son projet, ainsi que de remplacer un stage ou un projet de fin d’étude par son projet entrepreneurial.

Un statut en expansion

Ils étaient 122 étudiants à bénéficier de ce statut cette année scolaire. Seulement 4 en 2014. Le statut d’étudiant entrepreneur est donc en pleine expansion, soutenu par les sept établissements universitaires de Bourgogne Franche-Comté (Université de Bourgogne, Université de Franche-Comté, Université de Technologie Belfort-Montbéliard, ENSMM de Besançon, AgroSup de Dijon, l’école de commerce BSB et l’École des arts et métiers à Cluny).

Fort de ces partenariats, le PÉPITE a pu mettre en place de nombreuses actions en faveur de l’entrepreneuriat étudiant. Au cours des quatre dernières années, 18 000 étudiants ont été sensibilisés à l’entrepreneuriat et plus de 60 formations ont intégré l’entrepreneuriat dans leur maquette.

À lire aussi ➔  Pour favoriser les nouvelles rencontres, une étudiante organise des sorties dans Besançon

Sensibiliser, former et accompagner

Le PÉPITE met en place plusieurs actions pour accompagner les étudiants dans leurs projets d’entreprise, notamment sous trois axes : sensibilisation, formation, accompagnement. Ces actions visent à faire connaître l’entreprise, à permettre des rencontres avec des entrepreneurs, à apporter aux étudiants les outils pour travailler en équipe, à mettre en œuvre leurs projets et faciliter la conciliation entre études et entreprise, et enfin à les accompagner dans leurs démarches de financement. Au total, ce ne sont pas moins de 500 heures d’accompagnement individuel et collectif proposées pendant l’accompagnement.

33 antennes régionales

Créé en 2014, le PEPITE dispose de 33 antennes régionales permettant de déployer le dispositif en faveur de l’entrepreneuriat étudiant et notamment d’attribuer le statut d’étudiant-entrepreneur à travers toute la France. Dans la région, 12 entrepreneurs, universitaires et consultants sont chargés d’accompagner les étudiants entrepreneurs lors de séances de coworking et de rendez-vous de suivi individuels.

Comment obtenir le statut ?

C’est le PÉPITE qui est chargé d’attribuer les statuts. Pour en faire la demande, il suffit d’avoir un projet réaliste (création ou reprise d’entreprise, par exemple) et de faire la demande en ligne en cliquant sur ce lien.


Hugo Petitjean

Laisser un commentaire