Université

Les cours en distanciel prolongés pour les étudiants à l’Université

Hugo Petitjean
Le 7 janvier 2021 à 11h11, mis à jour le 31 mars 2021 à 11h23

C'est officiel et confirmé par l'Université, les cours en distanciel seront prolongés pour la plupart des étudiants à l'université.

Les étudiants sont un peu dans le flou : entre annonces du Premier ministre, annonces du Président de la République, et annonces régionales, on s’y perd… Pour répondre à une question simple : oui, les cours sont maintenus en distanciel pour le moment à l’Université.

La reprise des cours progressive en présentiel était prévue dès cette semaine pour quelques étudiants seulement. Malheureusement pour certains, heureusement pour d’autres, cette reprise partielle ne sera pas possible dans l’immédiat selon l’Université. De toutes les façons, la reprise des cours en classe entière et de façon normale n’est pas prévue pour tout de suite.

Dans une circulaire adressée aux établissements d’enseignement supérieur, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation prévoyait une reprise progressive des enseignements dans les établissements d’enseignement supérieur à partir du 4 janvier.

Une reprise partielle pour les « étudiants fragiles »

Cette reprise devait se faire progressivement, avec seulement une dizaine d’étudiants par promotion. Le public concerné étant « les étudiants les plus fragiles », explique la Direction de la communication de l’Université de Franche-Comté. Mais qui sont ces étudiants ? Comment les identifier ?

Une partie de réponse a été apportée par le Ministère, qui précisait que l’estimation des étudiants en difficulté était à l’appréciation de l’établissement. De son côté, « l’Université a lancé auprès de ses différentes facultés et écoles, une campagne d’identification des publics les plus fragiles », explique l’Université. Sont appelés « publics fragiles » les étudiants en fracture numérique, les étudiants de première année ou encore ceux en difficulté pédagogique.

Un couvre-feu qui pose problème

Toujours est-il que le couvre-feu imposé à 18h dans le Doubs pose également question, là où des cours peuvent finir à 19h au moins. « Le couvre-feu implique un système complexe d’attestations et de dérogations », estime un responsable de l’Université.

Une poursuite des cours en distanciel

Les enseignements continueront de se tenir à distance comme depuis début novembre.

Université de Franche-Comté

Quoi qu’il en soit, cette réouverture progressive ne pourra de toute façon pas se faire cette semaine, selon la direction de la communication de l’Université. Elle commencera dès que possible, pour les filières qui le pourront.

En attendant, les cours sont maintenus à la maison. « Pour l’instant, les enseignements continueront de se tenir à distance comme depuis début novembre et en présentiel pour les enseignements spécifiques autorisés par le recteur qui ne peuvent avoir lieu à distance », conclu l’Université. Son intention : accueillir 50% des effectifs étudiants d’ici le 8 février.



Hugo Petitjean