Université

Des autotests mis à disposition des étudiants et personnels de l’Université de Franche-Comté

Dès aujourd’hui, chaque étudiant ou personnel fréquentant régulièrement l’Université de Franche-Comté pourra bénéficier d’une boîte de cinq autotests, à réaliser une fois par semaine.

Hugo Petitjean
Publié le 22 mai 2021 à 9h00 | Dernière mise à jour le 25 mai 2021 à 10h39
2 minutes de lecture

L’Université vient de recevoir des boites de cinq autotests fournis par l’État à destination des étudiants et des personnels fréquentant régulièrement l’Université de Franche-Comté. Le but : renforcer les moyens de lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Des autotests sous quelles conditions ?

Pour bénéficier de cette boîte d’autotests, l’Université précise qu’il faut “travailler sur site de façon régulière”. Néanmoins, aucune preuve ne doit être apportée sur la présence des étudiants ou des personnels dans les locaux. L’université compte ainsi sur le bon sens de chacun.

Comment récupérer mes autotests ?

Chaque composante est responsable de la distribution des autotests. Il suffit de s’adresser au responsable de sa formation ou à la scolarité de sa composante pour en faire la demande ou connaître les modalités de mise à disposition de ces dispositifs.

Cinq autotests

Une boîte de cinq autotests peut être remise à tout étudiant ou tout personnel qui le souhaite. Selon le service communication de l’université, un nouveau point sera fait dans cinq semaines pour déterminer si une seconde boite peut-être distribuée aux personnes demandeuses.

Un test facultatif par semaine

La réalisation d’autotests n’est pas obligatoire pour les personnes présentes à l’Université. Néanmoins, elle est vivement recommandée pour limiter au maximum les contaminations. L’Université préconise de réaliser un test par semaine pour enrayer l’épidémie de coronavirus et pouvoir appliquer les mesures d’isolement si un de ses membres venait à être testé positif.

Comment réaliser un autotest ?

Une pratique déjà testée en lycées et en collèges

Dès le 3 mai dernier, des millions de tests antigéniques ont été distribués dans les établissements scolaires secondaires, d’abord adressés seulement aux professeurs, puis étendus à tous dès le 10 mai. Les collégiens et lycéens peuvent ainsi se rapprocher de la médecine scolaire pour demander à réaliser un autotest. À la différence de l’Université, les autotests réalisés en collège et en lycée doivent se faire dans une salle prévue à cet effet, au sein de l’établissement scolaire.

À lire aussi ➔  La boîte à outils de votre rentrée universitaire !

Grâce aux chronodoses, la vaccination ouverte à toute personne majeure

Sachez que la vaccination contre la Covid-19 est désormais possible pour toute personne majeure qui le souhaite, même si elle n’est pas à risque, grâce au système de chronodose. Il suffit de se connecter régulièrement sur la plateforme Doctolib pour consulter la liste des doses restantes pour le jour-même ou le lendemain, ceci pour éviter le gaspillage de doses restantes.

La liste du public éligible à la vaccination est disponible sur le site du gouvernement en cliquant ici.


Hugo Petitjean

Laisser un commentaire