Culture et loisirs

Jura : Première édition du Lons Electronic Festival

C’est un événement musical réunissant des noms de la musique électronique. Samedi 30 octobre aura lieu à Juraparc (Lons-le-Saunier) la première édition du Lons Electronic Festival. Rencontre avec les deux organisateurs du festival.

Gabin Prévost
Publié le 25 octobre 2021 à 19h30 | Dernière mise à jour le 27 octobre 2021 à 9h31 3 minutes de lecture

Tristan REFFAY et Loïc PERNAUDET ont respectivement 21 et 23 ans, et sont les organisateurs du Lons Electronic Festival. Ils ont créé une association, Peacock Events, une activité « en plus de nos activités professionnelles respectives et une association à but non lucratif, créée en décembre 2018 », expliquent les deux organisateurs.

Tristan REFFAY à gauche et Loïc PERNAUDET à droite, les deux devant Juraparc, le lieu du festival © Tristan REFFAY

La Loop : Qu’est-ce que le Lons Electronic Festival ?

Tristan et Loïc : « C’est un festival de musiques électroniques, un tout nouvel événement sur le Jura. On souhaite proposer une soirée inoubliable aux festivaliers. Plus de neuf heures de mix sur un dancefloor de plus de 1500 m² au cœur de la capitale jurassienne. », précise Loïc.

D’où vous est venu cette idée ? Et pourquoi le choix de Lons-le-Saunier ?

“On a commencé par faire des soirées avec environ 300 personnes dans différentes salles sur le bassin lédonnien en 2019. On a vite décidé de passer à la vitesse supérieure en commençant le projet du festival. La musique électronique était notre choix car nous partageons la même passion pour cette musique.”

“Lons-le-Saunier, c’est la ville où nous avons grandi tous les deux, Loïc depuis ses 7 ans et moi depuis mes 11 ans” ajoute Tristan.  « C’est une ville où il y a de moins en moins de choses pour les jeunes. Notre but, c’est de faire à Lons ce qui se fait dans les plus grandes villes de France et dans les plus grands festivals de musiques électroniques, en y allant étape par étape, bien entendu. »

À lire aussi ➔  Lundisik / Les indispensables à ta playlist rap

Le chemin a-t-il été long et laborieux depuis la création de votre de votre association jusqu’au lancement du festival samedi prochain ?

« Oui, le chemin a été laborieux : quand on s’est lancé, on avait 20 et 18 ans. On était jeunes, il était difficile pour les collaborateurs, élus, partenaires et clients de nous faire confiance. Nous devions faire des prestations dans le sud de la France en septembre 2020. Cependant, la crise sanitaire et les nouvelles règlementations ont ralenti notre progression. Aujourd’hui, pour la préparation du festival, tellement de monde se mobilise pour que tout se déroule bien ! On remarque le chemin parcouru et le nombre de liens de confiance augmenter à chaque réalisation et ça nous motive à aller encore plus loin ! »

Que diriez-vous à un étudiant bisontin qui hésiterait à venir le 30 octobre, du fait des contraintes dues à la distance ?

« On n’a qu’une vie ! Si tu aimes faire la fête en festival ou en club, cette soirée est faite pour toi ! C’est vrai que ça fait loin de Besançon, Dijon ou Bourg, mais la moitié des billets vendus à ce jour sont des personnes qui vont faire au minimum 45 minutes à une heure de route pour savourer cette soirée. Nous, on trouve ça juste ouf qu’il y ait des festivaliers motivés comme ça ! Ça nous motive encore plus. Il y a plusieurs solutions pour venir faire la fête : la première étant de désigner un SAM (Sans Accident Mortel, NDLR), beaucoup d’entre vous le font pour aller en club, et nous les premiers. »

Affiche du Lons Electronic Festival/ © Tristan REFFAY

La programmation complète ainsi que la billetterie pour le festival sont disponibles sur le site Le festival – Peacock Events.

À lire aussi ➔  20ème édition du Festival de la Paille

Tarifs : 20.99€ (18.99€ pour les titulaires de la carte e-Avantages jeunes). La billetterie est ouverte jusqu’au 29 octobre.



Gabin Prévost

Laisser un commentaire