Commerces et services

Moka Céramique : de la fabrication à la vente dans l’atelier-boutique

Faustine Himmelberger
Le 19 février 2022 à 10h14

En juillet dernier, Yaël Germain et Marie-Ange Huet ont ouvert leur atelier-boutique situé dans le quartier Rivotte. Un endroit non seulement de vente, mais aussi de création pour les deux jeunes femmes : tout est confectionné sur place. Rencontre avec les deux artistes, qui vivent désormais de leur passion.

Du grès tourné…

Marie-Ange Huet a fait ses études à l’Institut Européen de l’Art Céramique, à Guebwiller en Alsace après avoir fait les Beaux-Arts à Besançon, l’endroit où elle a commencé à manipuler la céramique. Aux Beaux-Arts, Marie-Ange a fait de la taxidermie et a voulu se rapprocher davantage d’une matière qu’il est possible de modeler avec la peau. C’est pour cela qu’elle s’est orientée vers le grès tourné.

« Ce que je préfère faire, ce sont vraiment les petites pièces, les petits bols et modéliser les objets »

Marie-Ange Huet, céramiste
Source : Instagram Moka Céramique.

… Et de la porcelaine coulée

De son côté, Yaël Germain a fait l’école Duperré à Paris. La porcelaine est pour la jeune femme de 25 ans un matériau qui a plusieurs facettes : « Elle peut être dure, liquide, et on peut la modéliser avec plusieurs couleurs qui sont incroyables, c’est pour cela que c’est le matériau qui m’intéressait le plus », précise-t-elle. Yaël Germain s’est tournée vers la production céramiste de vaisselle utilitaire.

Source : Instagram Moka Céramique.

Deux processus de fabrication

Yaël Germain explique avec précisions le déroulement de fabrication de la porcelaine coulée : « J’achète une porcelaine en poudre que je mélange avec de l’eau. Je rajoute un colorant de masse si je veux la colorer, avec un pourcentage précis pour avoir la nuance souhaitée. Ensuite, je la mélange et je tamise le tout. Il faut que la porcelaine soit assez fluide pour pouvoir la couler. Une fois que la porcelaine est prête je la coule dans mes moules. », continue-t-elle. « J’attends que le plâtre absorbe l’humidité qu’il y a dans la porcelaine : cela va créer une croûte solide et c’est cela qui va définir l’épaisseur de mon objet. Plus je laisse longtemps, plus la matière va s’épaissir » précise-t-elle. « Une fois la bonne épaisseur atteinte, je reverse le surplus qui est encore liquide. Il y a une première cuisson à 980°C puis j’émaille avec un transparent brillant. Puis je cuis une deuxième fois à 1250°C. » termine-t-elle. Le délai d’attente pour la réception d’une commande d’un objet est de trois semaines, le temps de respecter toutes les étapes de productions.

Yaël Germain, en pleine étape de fabrication. Source : Instagram Moka Céramique.

La constitution d’une pièce en grès tourné se fait également en plusieurs parties et est similaire à celle de la porcelaine coulée.

Une association due au hasard

Avant de s’installer dans le même atelier, les deux jeunes filles ne se connaissaient pas. Cependant, le frère de Yaël était un ami à Marie-Ange. Ce dernier a donc mis les deux artistes en relation, car elles cherchaient toutes les deux un local pour vendre leurs créations. C’est donc tout naturellement que les deux créatrices ont décidé de partager le même univers de fabrication pour lancer leur activité.

Vitrine de l’atelier-boutique des deux créatrices, situé au n°8 de la rue Rivotte. Photo : Faustine Himmelberger

« Moka », un premier choix commun

« Nous sommes allées dans une grande enseigne pour y choisir les pots de peinture de notre boutique et nous avons flashé tout de suite sur la même couleur de peinture qui s’intitulait Moka, c’était notre choix commun pour notre installation. On a donc trouvé cela symbolique d’appeler la boutique par ce nom-ci »

Yaël Germain, céramiste
Atelier de confection des deux artistes : à gauche, celui de Yaël Germain et à droite celui de Marie-Ange Huet. Photo : Faustine Himmelberger
Des ateliers ouverts à tous

Dimanche 20 février - de 14H00 à 17H30 : fabrication d'un mug, initiation au façonnage à la plaque.
Dimanche 06 mars - de 14H00 à 17H30 : fabrication d'une assiette, initiation à l'estampage et au façonnage à la plaque.
Dimanche 20 mars - de 14H00 à 17H30 : décors, dessin et émail : décorez les pièces que vous avez créées à un cours précédent. Initiation au décor à l'engobe, dessin au crayon et craie d'oxyde émaillage.

Pour plus d'informations, cliquer ici.


Faustine Himmelberger