Actions solidaires

Collecte de dons : « Le but c’est que les étudiants qui viennent avec un sac vide repartent avec un sac plein »

Depuis le début de la semaine le Studio Marulaz organise une collecte de dons, qui seront redistribués aux étudiants en situation précaire samedi 21 novembre de 13h à 19h.

Par Orlane Lachat
Publié le 19 novembre 2020 à 20h47 | Dernière mise à jour le 31 mars 2021 à 12h22 2 minutes de lecture

Un cœur énorme

En arrivant place Marulaz, je suis tombée sur un groupe qui m’a accueilli les bras grands ouverts, avec lequel j’ai pu échanger. Naïma, qui est à l’origine de cette action solidaire m’a dirigé vers Patrice, propriétaire du bar et studio photo : le Studio Marulaz. Il est leur chargé de communication pour la semaine : « On a été obligés ! » rigole Naïma.

Le message qu’on essaie de faire passer c’est aussi que dans l’adversité, il y a pire que nous. »

Il nous raconte : « Ça fait 6 ans que Naïma organise des maraudes pour les sans-abris, cette année ce n’était pas possible. » Elle a décidé de s’intéresser aux étudiants qui, en cette période, avaient pu développer très rapidement une grande précarité, due notamment à la perte de leur job. Pour Patrice, c’était évident de se lancer à ses côtés, parce qu’en tant que patron de bar, il fréquente beaucoup de jeunes.
« L’altruisme c’est de nature chez moi ! Avec Naïma ça s’est fait immédiatement et ensuite, d’autres amis se sont greffés, comme Nasser qui tient la pâtisserie Rue de l’école et d’autres patrons de bar également. Le message qu’on essaie de faire passer c’est aussi que dans l’adversité, il y a pire que nous. »

Les donateurs sont nombreux, et reconnaissants, certains sont passés par là, d’autres pas. Les rencontres et les témoignages sont poignants.

Vidéo – Collecte de dons pour les étudiants précaires au Studio Marulaz

Un second round ?

Le collectif ne sait pas encore si l’action connaitra une seconde édition, mais pour sûr, d’autres bars sont prêts à ouvrir leurs portes. « Je pense qu’une seconde collecte serait top. Après les fêtes peut-être ? Ça peut tout à fait se reproduire en janvier »

À lire aussi ➔  VIDEO : Collecte de dons pour les étudiants précaires au Studio Marulaz

Ce qui les a vraiment motivé, c’est ce manque de motivation en ce deuxième confinement. « Il fait froid, on arrive en hiver, il fait nuit à 17h30. Il fallait retrouver le dynamisme du premier confinement, celui qui donnait tant de créativité aux gens sur les réseaux sociaux. Il fallait que l’on retrouve du lien entre nous. »

En allant là-bas, je comptais aussi faire un appel aux bénévoles pour leur prêter main forte dans leur organisation, mais en arrivant j’ai entendu : « C’est dingue on est presque trop ! ». Le patron du bar m’a avoué que cette action leur redonnait beaucoup de baume au cœur, et qu’il espérait que le sentiment était partagé. Evidemment Patrice, merci pour cette énergie.

La collecte et la redistribution

Vous pouvez encore donner jusqu’à demain 18h au Studio Marulaz, 2 place Marulaz, ainsi qu’à l’Amandine, 4 rue de l’école.

Si tu as perdu ton job étudiant, et que tu manques de nourriture ou de produits d’hygiène, ne reste pas isolé et viens avec ton sac te procurer ce qu’il te faut. Ça se passe samedi 21 novembre à partir de 13h, même place.



Par Orlane Lachat

Laisser un commentaire