Vie bisontine

Locazone, la nouvelle entreprise de livraison de plats à domicile made in Besançon


Depuis le 9 février, Locazone met à disposition un site de vente à emporter où les restaurateurs bisontins peuvent proposer leurs produits. Leur but : concurrencer Deliveroo ou Uber Eats.

C’est un jeune homme de 30 ans qui est à l’origine de cette nouvelle plateforme. Alexis Cabel a mis en place le 9 février dernier un site de vente à emporter où les restaurateurs bisontins peuvent proposer leurs produits. Ce qu’il souhaite : concurrencer les géants de la livraison de plats à domicile.

A l’origine, l’idée d’un marketplace standard

A l’image des grandes plateformes comme Amazon ou Cdiscount, Alexis souhaitait à l’origine mettre en place un système de marketplace local, pour les bisontins et alentours. Mais les commerçants locaux n’ont pas forcément accueilli cette idée les bras ouverts. « Les commerces sont assez froids et assez réticents lorsqu’ils entendent parler de commission, de shop en ligne », analyse Alexis Cabel, à l’origine du projet Locazone. « Ils ont peur des géants comme Amazon qui prennent souvent une grosse commission, ce qui impacte leurs prix et les rendent moins attractifs ». Il décide alors de se tourner vers son plan B : un marketplace pour les restaurateurs.

Une plateforme de plats à emporter

Mais plus qu’un marketplace, Locazone est depuis ce 9 février une plateforme de vente à emporter et de livraison à domicile. En tout, 18 restaurateurs locaux sont inscrits sur la plateforme dans le but de proposer leurs produits. Actuellement, huit établissements sont disponibles dans le catalogue. Parmi eux, le restaurant Le Bistrot (rue Rivotte), le restaurant libanais Mayaza (rue Claude Pouillet) ou encore le restaurant rapide Bel Air (Rue Mégevand). Les autres établissements arriveront progressivement. « Dans quelques jours, on sera plus efficaces », explique Alexis Cabel.

Un concurrent direct à Uber Eats ou Deliveroo

Le gérant de 30 ans en parle sans se cacher : il souhaite concurrencer les grands distributeurs bien installés dans le centre-ville, tels qu’Uber Eats ou Deliveroo. « Ils se prennent des commissions énormes, et ils étouffent tout le monde. Les restaurateurs locaux s’en rendent compte, ils bossent presque pour eux maintenant, plus pour les clients », se désole-t-il. Avec Locazone, qu’il caractérise de « coup de poker », il espère bien pouvoir peser dans la balance.

« En moyenne 2 à 3 euros moins cher que ses concurrents »

Et pour cela, Alexis l’affirme : il est moins cher que ses concurrents. « Sur une commande, on est deux à trois euros moins cher en moyenne », se réjouit-il. Effectivement, en comparant les prix des mêmes produits sur les trois plateformes, on s’aperçoit que c’est sur Locazone que le coût est le moins élevé. Reste ensuite à ajouter le prix de la livraison : 5 € pour Locazone. « Au centre-ville, nos tarifs se valent. Mais on est en train de se pencher sur la question pour que la livraison y soit moins chère », précise Alexis Cabel.

Tarifs constatés sur Deliveroo
Tarifs constatés sur Locazone
Tarifs constatés sur Uber Eats

Entre 6% et 14% de commission

Actuellement, en guise de soutien aux restaurateurs locaux et pour leur permettre de tester ses services, Alexis ne prend pas de commission. « On offre trois mois gratuits sans engagement. Pour le moment, je ne touche rien et prends sur mon argent personnel. », explique-t-il. Le but ensuite, c’est de mettre en place deux formules pour les restaurateurs : celle avec un abonnement mensuel de 40 €, grâce auquel la commission s’élèvera à 6,5 % seulement par commande et celle sans abonnement où la commission s’élèvera à 13,5 % par commande.

La livraison assurée par des livreurs Locazone

Une fois les produits payés en ligne, le client se fera livrer sa commande chez lui par un livreur Locazone. « Actuellement, on reverse 5 € par course aux livreurs. Mais mon objectif, c’est de pouvoir tous les salarier », explique Alexis Cabel.

Un début de succès

À cause de la période calme des vacances, les ventes n’ont pas explosé pour le moment. Mais l’équipe d’Alexis a déjà dû traiter une quarantaine de commandes en seulement quelques jours. Si vous voulez soutenir les commerçants de Besançon dans une démarche responsable, vous pouvez désormais passer commande sur le site Locazone.fr.


Hugo Petitjean

Laisser un commentaire