Portraits

Notre champion bisontin d’ESport Corentin Chevrey, dit “Rocky”, prend sa place dans l’univers FIFA

Corentin Chevrey accumule déjà plusieurs titres dans sa discipline favorite : l’ESport !

Julie Langlois et Dorian Curtil
Publié le 21 avril 2021 à 7h00
2 minutes de lecture

À seulement 23 ans, il accumule déjà plusieurs titres, et n’est qu’au début de sa carrière. Double champion de France, vice-champion de l’Orange E-Ligue 1 et Champion du monde de FIFA Ultimate Team en 2017.

Corentin Chevrey, un jeune Bisontin demandé dans le monde de l’ESport

En 2017, il fait partie de la team Vitality puis reçoit une offre du Paris Saint-Germain. Après un contrat d’un an et demi avec l’équipe d’ESport du PSG, il est de retour dans la team Vitality. Il affirme que la collaboration entre l’équipe du PSG et lui-même est partie sur de mauvaises bases. De plus, il avait déclaré dans un tweet qu’il était “difficile d’être motivé à jouer sur un jeu qui ne te plait pas”. Effectivement, Corentin Chevrey semble apprécier de moins en moins le jeu, notamment les éditions 2018 et 2019. Aujourd’hui, FIFA a reçu de nombreuses plaintes sur le jeu FIFA 21.

Les joueurs de FIFA, ils en pensent quoi ?

Pour Théo, 25 ans, Rocky est très focus durant ses matchs, très sérieux. Il est là pour jouer et gagner ! Il le suit en grande partie avec ses best of disponibles sur YouTube.

Julien a 27 ans et joue à FIFA depuis qu’il a l’âge de tenir une manette ! “Depuis FIFA 2009, j’ai acheté les jeux chaque année, à l’exception du dernier opus : FIFA 21. Ses fonctionnalités donnent l’illusion d’une plus grande liberté de mouvement dans le jeu alors qu’elles automatisent certaines actions. Cela a pour effet de rendre le jeu très générique et par conséquent, ennuyeux pour les joueurs.” Il regarde l’ESport de loin et sait qui est Rocky en partie grâce aux best of YouTube. Selon lui, c’est un très bon joueur qui a de l’énergie à revendre.


Julie Langlois et Dorian Curtil

Laisser un commentaire