Université

L’université de Franche-Comté et les 2 scènes proposent un atelier théâtre : « Performer les savoirs »

Dès décembre, l’Université et les 2 Scènes proposent un atelier théâtre. La Loop a rencontré Pauline Ringeade et Antoine Cegarra (metteur.e.s en scène et animateurs de l'atelier) pour plus d'informations !


Louise Jeannin
Le 3 décembre 2021 à 19h00

Chaque année, l’Université de Franche-Comté de Besançon propose une série d’ateliers artistiques et culturels à ses étudiants. L’Université propose, dès janvier, un atelier intitulé « Performer les savoirs » en collaboration avec le théâtre les 2 Scènes qui débutera le 8 décembre prochain. Un atelier animé par Pauline Ringeade, metteure en scène de la compagnie L’imaginarium et le metteur en scène, comédien et écrivain Antoine Cegarra. Un atelier qui s’écoulera sur la période janvier-mars.

Actuellement artiste associée aux 2 Scènes, c’est comme ça qu’on lui propose de diriger cet atelier. « J’ai invité le metteur en scène, comédien et écrivain Antoine Cegarra. Il a été interprète et dramaturge sur ma précédente création et nous travaillons ensemble depuis 3 ans environ » ajoute la metteure en scène.

Ce n’est pas la première fois que la metteure en scène réalise des collaborations dans le domaine universitaire. Pendant deux ans, elle a mené une UE à l’Université de Strasbourg intitulée « Théâtre et sciences ». L’objectif : mettre en jeu des textes scientifiques. « J’ai déjà accompagné de nombreux groupes dans des contextes pédagogiques divers. Antoine a aussi une expérience multiple de ce type d’atelier. Il a notamment déjà travaillé dans des écoles d’art, dans le cadre d’ateliers orientés danse/performance » (Pauline Ringeade).

Un atelier sans expérience de théâtre pré-requise

Évidement les séances seront menées soit par Pauline Ringeade soit par Antoine Cegarra ou les deux. Ces derniers feront travailler les étudiants sur la notion de savoir : Qu’est-ce qu’un savoir ? Comment en fait-on l’expérience ? Comment on le partage… Cet atelier sera ouvert à 15 étudiant·e·s maximum, issues de toutes les disciplines. « Il n’est aucunement besoin d’avoir une expérience de théâtre préalable, simplement l’envie d’explorer en scène ces notions et de les partager. » Au total : 50h de pratique de janvier à mars.

Les étudiants présenteront leurs disciplines et leurs savoirs pour établir une sorte d’état des lieux des outils utilisés au quotidien, en lien avec le contexte des études universitaires. À travers des groupes de 2 ou 3 étudiants, les ateliers dépendront surtout de leurs domaine d’étude, leur expérience en théâtre… « Pour le moment le groupe est en cours de constitution, il reste des places ! » rappelle Pauline Ringeade.

En bref : travail de groupe (vous l’aurez compris), improvisation, écriture, recherche…

« Les 2 Scènes mènent une programmation très concernée par la problématique du vivant »

Si le lien entre l’université et les deux scènes s’établit autour de Pauline Ringeade, il faut noter que « les 2 Scènes mènent une programmation très concernée par la problématique du vivant, en cette ère de l’anthropocène et cet axe rencontre un fort écho avec mon travail. » De plus, Pauline Ringeade aborde les thématiques de création dans ces deux derniers spectacles : N’avons-nous pas autant besoin d’abeilles et de tritons crêtés que de liberté et de confiance ?. Que l’on pourra voir voir aux 2 scènes la semaine prochaine. Puis celui en mars : Pister les créatures Fabuleuses au moment du Temps Fort « Sur Terre ». Elle ajoute également que la restitution de l’atelier « Performer les savoirs » se fera lors de ce temps fort.

Visuel des ateliers artistiques et culturels proposés par l’Université De Besançon / DR Université de Franche-Comté

Le bouleversement de l’écologie dans notre quotidien

Il semblerait que l’écologie soit une sorte de notion « pivot » boulversant et réinventant notre quotidien chaque jour. Selon Paulien Ringeade « il y a urgence à repenser notre lien au vivant et nos modes d’attention au monde ». Au delà de sa dimension intersectionnelle, « cela bouleverse nos manières d’apprendre, d’acquérir de l’expérience et de se projeter dans le monde qui vient ». Il en va aussi de l’importance de ne pas hiérarchiser la théorie et la pratique, mais plutôt de les penser ensemble, intimement liées et qui ne vont pas sans l’une ni l’autre.

Ce sont ces questionnements qui sous-tendent mes dernières créations, et je pense que l’écologie n’a de sens – et de pouvoir potentiel – que lorsqu’elle traverse et mêle ainsi nos pratiques et nos vies.

Pauline Ringeade
Avis aux plus timides qui n'osent pas se lancer dans le monde théâtral ! 

"Tout le monde est bienvenu bien sûr ! Les timides sont les bienvenu·e·s ! La question à se poser, c’est simplement celle de l’envie d’expérimenter avec d'autres étudiants, de partager une recherche. Bien sûr, l'enjeu de la présentation publique en mars en réelle - il y aura du public, oui oui ! -  mais nous serons très attentifs évidemment à ne brusquer personne et à accompagner tout le monde vers la possibilité de cette présentation. Explorer sa propre présence, et la manière dont on se met en relation avec les autres, c'est aussi un des enjeux de l'atelier." rassure  Pauline Ringeade

Rencontre de l’équipe le Mercredi 08/12/2021, 19h, suite au spectacle « N’avons-nous pas autant besoin d’abeilles et de tritons crêtés que de liberté et de confiance », de Pauline Ringeade, au Théâtre de l’Espace. Premier atelier le vendredi 07/01/22.

Pour plus d’informations ou pour vous inscrire à l’atelier rendez-vous sur le site de l’Université de Franche-Comté !



Louise Jeannin